GOADA 2030 est un produit du projet TINGANGUE VOUGRE,
réalisé entre 2020 et 2023 dans 7 villages ruraux de la Commune de Kongoussi (Bam, Centre Nord), grâce à l’engagement conjoint d’acteurs publics et privés, italiens et burkinabés

Tingangue vougre (Renaissance naturelle en langue moré) est un projet réalisé en tenant compte des interconnexions fortes entre environnement et développement, dans une zone sujette à la désertification et où les habitants, agriculteurs de subsistance, dépendent des ressources naturelles pour survivre.

Afin de répondre aux problèmes des populations locales et d’améliorer leurs conditions de vie, Tingangue vougre est intervenu sur 4 dimensions spécifiques, augmentant :

La densité et la diversité du couvert végétal de la forêt de Goada

Les nutriments accessibles aux habitants de la zone

Les ressources économiques des villageois

Les échanges de bonnes pratiques entre les autorités italiennes et burkinabé

Malheureusement, en 2022, les rebelles ont occupé les 7 villages cibles, obligeant les habitants à abandonner leurs maisons et à se réfugier dans les Sites d’Accueil Temporaire (SAT).

Pour répondre aux besoins liés à l’arrivée massive de personnes déplacées internes dans les SAT de Kongoussi, le réseau GOADA a ajouté en 2023 l’urgence humanitaire parmi ses secteurs d’intervention.